L'intelligence émotionnelle, la nouvelle force des managers


Un artice de Frédéric Fougerat, paru dans Les Echos-Le Cercle du 26 janvier

Les cadres d'entreprises ne sont plus seulement jugés sur leurs compétences professionnelles. Un nouveau critère entre désormais en compte : l'intelligence émotionnelle.

Aujourd’hui, en recrutement comme dans l’entreprise, on s’intéresse de plus en plus au caractère ou à la personnalité des managers. Quand les aptitudes intellectuelles sont supposées acquises et les savoir-faire techniques maîtrisés, l’attention est davantage portée sur les qualités personnelles. Ainsi, l’intelligence émotionnelle est de plus en plus considérée.

Pour le psychologue américain Daniel Goleman , la réussite professionnelle dépend moins du quotient intellectuel ou des diplômes que du savoir-faire émotionnel de chacun. C’est ce qu’il développe dans son livre L'intelligence émotionnelle, paru en 2003.

En lire plus : Les Echos-Le Cercle du 26 janvier 2016

Crédit photo : Ronymichaud / Pixabay

L'auteur

Je suis Véronique Bouton, coach certifiée HEC, dirigeante fondatrice de Leadinov.

J'accompagne les entreprises dans leur souhait de connecter les talents multiples pour gagner en bien-être, innovation et performance.

Je partage sur ce blog l'actualité du coaching, de l'intelligence collaborative et du coaching des adultes surdoués, profils atypiques.

Catégories
Tags